Présentation Diga MX 5 NC 2007

Répondre

Smileys
:boude: :culte: :emb: :facepalm: :flic: :fuck: :gay: :hehe: :hein: :hmm: :icon_e_ugeek: :icon_mrgreen: :icon_twisted: :lala: :langue: :lmao: :saipa: :saipa2: :saipa3: :saipa4: :saipa5: :snax: :violon: :wow: :youpi: :neut: :arrow: :bigg: :conf: :lun: :sad: :surp: :win: :id: :ques: :D :) :( :o :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :roll: :wink: :idea: :| :zzz: :suspect: :ricane: :oui: :non: :ttt: :jap: :hihi: :hippy: :gun: :grat: :flame: :edm:
Voir plus de smileys

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : Présentation Diga MX 5 NC 2007

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par jfmo » 17 mai 2018 23:00

Hello Diga,
Remplacement des bougies effectué, je n'ai pas remarqué de changement au niveau du fonctionnement moteur, les anciennes devaient encore être en bon état, du coup je m'attendais à avoir le son d'un 6 en ligne :aie:

@ Mac
Pour mes ceintures, j'ai pulvérisé un anti adhérent au silicone que j'avais pris pour le carter de ma tondeuse et ça fonctionne super bien, elles s'enroulent presque comme neuves :oui:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par milton » 01 mai 2018 18:18

diga a écrit :Comme tout possesseur de NC ST, lorsque je roule capoté , les bruits de roulage sont très présents et l’intérieur résonne énormément.
Après avoir lu certains posts, l’idée d’isoler phonétiquement l’espace sous la capote a fait son chemin et je me suis lancé aujourd’hui.
[...]
Dans toutes les situations, le gain de confort est réel, finis les bruits sourds de roulage provenant de l’arrière, on n’entend plus les bruits du pont. Les seuls bruits qui demeurent sont ceux du moteur et du déplacement d’air sur la capote.
:jap:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par diga » 01 mai 2018 13:43

Comme tout possesseur de NC ST, lorsque je roule capoté , les bruits de roulage sont très présents et l’intérieur résonne énormément.
Après avoir lu certains posts, l’idée d’isoler phonétiquement l’espace sous la capote a fait son chemin et je me suis lancé aujourd’hui.

Mes sources d’inspiration, viewtopic.php?f=12&t=47335 et plus en détail pour le démontage : https://www.mx5france.com/forum/viewtop ... 43&t=12576

Muni d’outils de démontage de garniture, le démontage ne pose pas de problème particulier, il faut prendre son temps et agir avec précaution (vous verrez après pourquoi). On commence par déboiter les seuils de porte, on continue par les caches sur coté de l’ouverture (3 fixations) puis le cache du haut des ceintures. On fait la même chose de l’autre coté puis on s’attaque aux caches arceaux (que la partie coté siège) et enfin le volet anti remous. On peut maintenant s’attaquer au panneau arrière, 5 fixations de chaque coté à retirer, la poignet de la capote et le cache arrière de la console centrale. Il faut après le déclipser en tirant en commençant par le haut.
Pendant le démontage, quelques clips rendent l’âme ou sont à remplacer compte tenu de leur grand âge.

Comme je n’ai pas retiré la console centrale, le panneau ne peut pas être déposé mais juste avancé, c’est pendant cette opération que le drame est arrivé… J’ai avancé un peu trop le panneau pour le dégager et un coin qui tenait sous la console s’est cassé. Enfin drame pas tant que ça car le morceau cassé est caché sous la console et ne se voit pas et pour les opérations, cela s’est avéré bien plus facile.
Mon conseil serait donc de retirer la console pour retirer le panneau, vous éviterez ainsi le risque de le casser et vous serez bien plus à l’aise pour travailler et au final, vous gagnerez du temps.

Une fois démonté, la première opération à faire est…… le ménage et vous constaterez, ce n’est pas du luxe.
Avant d’isoler, je décide de jeter un œil aux drains d’évacuation des eaux après démontage de l’enrouleur de ceinture et dépose du boitier, RAS.

Passons maintenant à la pose de l’isolant. Pour l’isolant, je me suis rendu dans une grande surface de bricolage pour trouver un isolant phonique en plaque, le choix n’est jamais pléthorique et j’ai pris celui-ci : Plaque SIMFOFIT phonique RECTICEL, 1.20x0.6m, ép.40mm – avantage, il est bien dense, inconvénient, la découpe n’est pas nette un peu comme du polystyrène.


Pour l’insérer, j’ai découpé deux larges bandes (env 30 cm) pour que ce soit plus facile, j’ai ensuite fait quelques recollements sur les cotés. 40 mm est un max car il faudra forcer pour que les tiroirs derrière les sièges passent. J’ai bataillé pour remettre le panneau en place et le refixer mais en compressant l’isolant et en insistant çà passe. Le reste du remontage ne pose pas de difficulté même les caches arceaux.

Alors tout ça pour quel changement ?

J’ai testé (capoté bien sur) sur différentes types de route, roulante, étroite avec un bon ou un mauvais revêtement. Dans toutes les situations, le gain de confort est réel, les bruits sourds de roulage sont atténués, on n’entend plus les bruits du pont. Les seuls bruits qui demeurent sont ceux du moteur et du déplacement d’air sur la capote.

En conclusion, pour peu de temps et un faible investissement, un gain indéniable car même si la MX n’est pas fait pour rouler capoté sur l’autoroute mais cela arrive et maintenant ce sera moins génant.

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par diga » 30 avr. 2018 20:44

mac rodgers a écrit :
16 avr. 2018 09:28
Bonjour et bravo pour votre entretien méticuleux.

Une question SVP:
Peux tu détailler le lavage des ceinture (démontage, produits, attention à apporter) et nous dire si cela résout les problèmes d'enroulage des ceintures qui reviennent de moins en moins bien. (récurent sur mes 3 mimix et je n'ai jamais trouvé le moyen d'y remédier correctement.)
Alors en détail, j'ai démonté la ceinture uniquement sur le point bas à l'arrière des sièges, je l'ai allongé de tout son long et lavage à grande eau avec savon liquide, à la brosse en frottant fort et en insistant (un vrai gros lavage) puis rinçage à l'eau claire. Après, pulvérisation de silicone de chaque coté.

Résultat : cela améliore le fonctionnement, elle remonte plus facilement et c'est le jour et la nuit avec avant. J'ai démonté aujourd'hui la garniture derrière les sièges et j'ai constaté que les enrouleurs fonctionnent très bien. Le pb des ceintures vient uniquement des différentes boucles de passage qui freine à l'excès son fonctionnement. Un bon lavage, huile silicone, et un coup de papier de verre sur la boucle en haut du siège et c'est reparti.

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par mac rodgers » 16 avr. 2018 09:28

Bonjour et bravo pour votre entretien méticuleux.

Une question SVP:
Peux tu détailler le lavage des ceinture (démontage, produits, attention à apporter) et nous dire si cela résout les problèmes d'enroulage des ceintures qui reviennent de moins en moins bien. (récurent sur mes 3 mimix et je n'ai jamais trouvé le moyen d'y remédier correctement.)

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par jfmo » 15 avr. 2018 20:53

Salut Diga, merci pour toutes tes précisions qui m'ont été très utiles, opération réussit sans aucun problème. A bientôt sur nos départementales. :jap:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par jfmo » 18 mars 2018 21:01

Bravo et merci Diga pour ces précisions, je dois m'y mettre prochainement.... :jap: :jap: :jap:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par milton » 18 mars 2018 18:45

diga a écrit :Voici mon retour sur la vidange du liquide de refroidissement et du calorstat.
[...]
Si ca peut aider :hello:
:jap:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par diga » 18 mars 2018 10:31

Voici mon retour sur la vidange du liquide de refroidissement et du calorstat.
Ma voiture est de 2007 et 106 000 kms, le temps était donc venu de changer le LdR. Par ailleurs, sur le dernier trajet que j'avais effectué, l'aiguille de température d'eau n'avait pas dépassé le 4ème trait alors que sur les trajets précédents, elle montait sur le 8ème. En parcourant les forums, il y a de nombreux posts sur les blocages ouverts de thermostat et des soupçons de lien entre une température de fonctionnement trop froide (entrainant une usure de la segmentation) et une surconsommation d'huile. J'ai donc décidé de faire la totale.

mes sources d'inspiration :
https://www.mx5france.com/forum/viewtop ... 43&t=31405
http://mighty5s.com/thread/1301/mk3-nc-thermostat-swap

En synthèse, cela se fait assez bien, mais il faut surtout une petite clé à cliquet avec rallonge pour accéder à deux des écrous du thermostat.

Je ne vais pas reprendre ici, les opérations étape par étape, (les deux tutos sont parfaits) mais juste mes commentaires :
Avant de commencer, j'avais bien repéré les différentes durites et leurs branchements notamment sur la grosse durite venant de la boite à air.

Pour commencer, vidange du LdR, prévoir un récipient pouvoir contenir plus de 5l.
Aucune difficulté sur la 2ème étape, ne pas hésiter à tirer fort sur les durites. Aucune difficulté non plus sur le démontage du boitier d'admission, j'ai décollé avec précaution les deux durites avec un petit tournevis. Ma grande satisfaction est que mon boitier n'était que légèrement gras donc pas de remontée d'huile.


J'arrive maintenant au démontage du thermostat, déjà pour les deux durites, on oublie la pince multiprise (pas de place) pour retirer les circlips, il faut une pince plate et une longue est mieux :ttt: . Une fois ceux ci repoussés, les durites viennent assez facilement. Même après vidange, du LdR va s'échapper donc mettre un sac plastique en dessous pour protéger, il permettra par la suite de récupérer les écrous s'ils vous échappaient.
Pour le démontage du thermostat, aucun souci pour la vis en haut à gauche, celle du bas à droite est légèrement visible quand à celle du haut à droite, on la devine en se contorsionnant mais pour la dévisser, ce sera à l'aveugle. C'est ici que sans clé à cliquet avec rallonge c'est impossible.
Pour récupérer les vis qui tombent sur le sac mis par précaution, un doigt aimanté est parfait. on retire ensuite le thermostat et également du LdR s'échappe.


Pour le remonter, j'ai rempli la douille de graisse pour tenir les vis et toujours à l'aveugle pour deux vis sur trois. Les autres opérations ne posent pas de difficultés. Serrer en croix fermement sans violence.
Remplissage du Ldr par le vase d'expansion, selon les manuels, la voiture contient 7.5 l de LdR mais uniquement un peu de plus de 5 l ont été vidangé, le liquide était propre et d'une couleur proche de l'origine, je n'ai pas fait de rinçage.

Une fois le vase rempli, j'ai fait tourné la voiture au ralenti pendant 20 mn et refait l'appoint (peu). l'aiguille est remontée au 8ème trait. Le chauffage met un peu de temps avant de refonctionner (15 mn).
Ce qui me surprend toujours, c'est que le ventilateur ne se met pas en route (ou alors il est d'une discrétion absolue), pour info, je n'avais jamais entendu avant .
Essai sur route, en insistant dans les tours, température OK (8ème trait) et pas de baisse de niveau du LdR.

Compte tenu que lors de ma dernière sortie, la température ne dépassait pas le 3ème trait, je me suis dit que j'avais bien fait de changer le thermostat. Mais surprise, lorsque j'ai testé l'ancien dans une casserole, celui s'ouvrait et se fermait normalement. Donc, soit je l'ai "décoincé"" en le démontant soit...
J'ai mis un peu plus de 3h essais compris pour faire l'ensemble très tranquillement.

Pour info, j'avais fait faire un devis chez Mazda qui me prenait 400 €. J'ai pris les pièces chez IL ainsi que le FL 22 privilégiant des pièces d'origine.

Si ca peut aider :hello:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par milton » 12 mars 2018 17:26

Programme soigné, tu pourrais poster quelques photos illustrant les modifications dans le cockpit ?

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par jfmo » 10 mars 2018 10:49

Bravo Diga pour cette préparation, ta mimix va être au top pour la belle saison!
A bientôt pour un roulage de printemps ; )
JF

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par diga » 09 mars 2018 20:39

Bonsoir,

Après cette longue période d'hibernation (la mimix n'a pas bougé depuis novembre), voici la liste des opérations réalisées :
  • Aménagements :
[*] Remplacement de la console centrale avec porte gobelets par la boite large avec prise allume cigare
[*] Remplacement des répétiteurs de clignotants par les modèles blancs
[*] Installation d'appliques chromés sur les poignets de porte extérieurs et sur les portes gobelets dans les portières
[*] Remplacement des woofers et tweeters des portières par des FOCALS de 165 mm ( finalement un système BOSE fonctionne aussi très bien avec des HP 4 ohms)
[*] Transformation des veilleuses en feu de jour led avec DRL
  • Entretien
[*] Vidange du puits de levier de vitesse
[*] Re fixation du pare choc arrière qui commençait à se "décrocher" d'un coté
[*] Vidange moteur et changement du filtre
[*] Remplacement des bougies
[*] Nettoyage à grandes eaux des ceintures et application d'une couche de silicone

et la semaine prochaine, vidange du liquide de refroidissement et changement du calorstat.

Le printemps arrive, tout doit être prêt :P

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par diga » 19 juin 2017 21:07

milton a écrit :le manuel d'atelier (en anglais) est consultable ici :
=>
http://www.mellens.net/mazda/Mazda-Miat ... system.pdf

Merci, finalement c'est 4 fixations et non deux :ques:

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par milton » 19 juin 2017 15:08

diga a écrit :Restera à voir son système de fixation après avoir tenté de regarder, il semble être fixé par deux clips et qui sont accessibles (difficilement) à partir du coffre .
Le manuel d'atelier (en anglais) est consultable ici :
=>
http://www.mellens.net/mazda/Mazda-Miat ... system.pdf

Re: Présentation Diga MX 5 NC 2007

par diga » 18 juin 2017 20:58

Ce week end, peinture des moyeux et des étriers.

La partie des moyeux visibles ainsi que le contour des disques étaient rouillés. J'ai donc démonté les roues et repeint ces parties.
Pour la peinture, j'ai utilisé une peinture métal applicable directement sur la rouille (cf ci dessous - Merci JFMO) après un bon brossage et un dégraissage.
Image
Pour les étriers de frein, peinture foliatec (couleur argent) appliqué au pinceau après brossage et dégraissage.
Image

J'ai opéré en démontant roue par roue en remontant la roue après peinture. L'application au pinceau évite le masquage et le pinceau ne laisse pas de trace . J'ai passé une couche (épaisse) sur les moyeux deux couches sur les étriers (temps de séchage 15 mn entre deux couches).

J'ai attendu 4 heures et suis allé rouler.

L'application pour les deux est simple, prévoir deux pinceaux . Pour la peinture folliatec, de nombreuses vidéo sur le net décrive le mode opératoire.

Le rendu est bon, l'effet martelage de la peinture des moyeux se voit peu. Voici le résultat
Image

Haut